Gabarit des équipements en compétition

1 post / 0 new
ludovic.T
Portrait de ludovic.T
Offline
Last seen: Il y a 1 année 4 mois
Joined: 10/01/2016 - 14:57
Gabarit des équipements en compétition

Synthèse pour les équipements dans l’ensemble des compétitions (HBM (Triathlon), IMCF, WMFC).

Généralité : Tous les équipements
HBM : matériaux historiques (du XIIIème au XVIIème siècle, de n’importe quelle région du monde) créneau historique de 50 ans Si la période reconstituée par le combattant n'autorise pas certaines protections requises, ces protections peuvent être portées sous l'armure ou les vêtements, tant qu'elles ne sont pas visibles.
IMCF : L’armure d’un combattant est composée de 2 couches:
- Armure Primaire : Tête, cou, torse, bras et jambes ainsi que les mains doivent être protégés par de l’acier et être similaire à leurs versions historiques.
- Armure Secondaire : Aketon, Gambison et maille supplémentaire, pièces de maille couvrant les ouvertures de l’armure principale, chaussures etc. doivent être composé de matériel et être similaire à leur équivalent historique.
WMFC : époque historique précises, offrant une bonne protection, une apparence esthétique et ne possédant aucuns élément défectueux. Toute cavité doit être réduite au minimum.

Tête
Protège-dents moderne autorisé.
Bacinet :
En acier, d'une épaisseur minimum de 2mm et muni d’une jugulaire. Le combattant doit porter sous son casque une protection de tête rembourrée / gambisonnée (recouvrir entièrement le menton et la gorge).
Acier inoxydable: épaisseur minimale de 2 mm pour 2014-2015 (en 2016 2.2mm deviendra la norme)
Acier Trempé: épaisseur minimale de 1.8mm pour 2014-2015 (en 2016 2mm deviendra la norme)
Acier doux: épaisseur minimale de 2mm 2014-2015 (en 2016 2.5mm deviendra la norme)
Mézail :
Protection du visage: une épaisseur minimale de 1.5mm minimale peu importe le type d’acier.
Les casques à visage ouvert sont interdits. L’usage limité de barres de protection est permise pourvu qu’elles soient déguisées afin de ne pas dénaturer l’apparence médiévale du combattant.
Camail :
Le cou et la base du crâne doivent être protégés par des éléments en tôle d'acier (casque, gorgerin, bavière) (Maille ou double aketon ou gambison ne sont pas suffisant) d’épaisseur suffisante complétés par un tissu de protection absorbant matelassée, un collier spécial ou liant (tissu épais, cousu et rembourré, colletin…). La nuque du combattant doit être protégée par une pièce métallique. Une protection en mailles est autorisée si elle est doublée d'une autre protection métallique.

Bras d’armure :
Les bras doivent être recouverts de plaques d’acier.
Minimum 1mm acier doux
Minimum 0.8 mm inoxydable ou trempé
Epaulière :
Les épaules (le dessus et l’arrière) doivent être couvertes d’armure d’acier. (Maille ou double aketon/ ou gambison ne sont pas suffisant)
Cubitière à ailette :
Les coudes doivent être protégés par des éléments en acier, et une protection rembourrée (Maille ou double aketon/ ou gambison ne sont pas suffisant)
Gantelet (miton) :
Les mains doivent être protégées par des gants en plaques d’acier (auquel peuvent s'ajouter d'autres matériaux).ou de cotte de mailles rivetées (si mailles seulement, il faut une épaisseur de gambison d’un minimum de 5 mm d’épaisseur condensée).
Les gantelets seront fabriqués de matériaux avec la forme et la fonction qui correspondent à leurs équivalents historiques.
Ils doivent couvrir toutes les parties non couvertes du poignet. Tous les doigts y compris le pouce de chaque main.
Les Gantelets fermés / sabots/ à blocage/ fists russes sont interdits dans les compétitions officielles de l’IMCF

Jambe d’armure :
Les jambes doivent être recouvertes de plaques d’acier. L'aine doit être protégée par l'armure ou par une protection moderne cachée.
Minimum 1mm acier doux
Minimum 0.8 mm inoxydable ou trempé
Cuissot :
Il est recommandé de protéger les cuisses avec de l’acier et du rembourrage.
Genouillère à ailettes :
Les genoux doivent être protégés par des éléments en acier, et une protection rembourrée. Les genoux doivent être couverts d’armure d’acier. (Maille ou double aketon/ ou gambison ne sont pas suffisant)
Grève :
Devant des tibias doivent être protégés par des éléments en acier, et une protection rembourrée. Il est recommandé de protéger l’arrière des tibias avec de l’acier et du rembourrage.

Corps :
Le corps doit être recouvert de plaques d’acier. La totalité de la colonne vertébrale (incluant la partie lombaire et le coccyx), la poitrine doivent être couverte d’armure d’acier (Maille ou double aketon/ ou gambison ne sont pas suffisant).
Minimum 1mm acier doux
Minimum 0.8 mm inoxydable ou trempé
La cotte de mailles peut être utilisée comme protection additionnelle et dans les jointures de l’armure. Sous celles-ci le torse, la nuque et le dos doivent être couverts d'une couche de protection rembourrée/gambisonnée (minimum laine et lin cousus ensemble).
Surcot :
Cotte d’armes ou tabard doit être d'une apparence appropriée. Joliment décoré et conçu pour ne pas être effilé, il ne comporte pas de pièces déchirées. Si possible, décoré avec les armoiries de son propriétaire ou ceux de son club.

Ecu :
Le bord des boucliers : une couche de cuir minimum de 2mm ou 3 couches de tissu.
Poids : 5 kg maxi
Hauteur : 75 cm maxi
Largeur : 60 cm maxi

Bocle :
Hauteur : 35 cm maxi
Poigné métallique autorisé
Si en métal épaisseur mini 4 mm